Rencontre "Rozé" avec Marie-Joelle Roy, massothérapeute



Par hasard:

Animée depuis ma jeunesse par le désir d’aider les gens dans une future carrière, la massothérapie n’était pas mon premier choix. Puisque les écoles de formation étaient toutes privées, elles n’étaient pas présentées aux élèves du secondaire dans les cours d’orientation. C’est donc par hasard, après différentes embuches que les portes de la massothérapie se sont ouvertes et que tout s’est enligné. En 2005, je terminais ma première formation en massage suédois...comme le temps passe vite!


Début et acquisition d’expérience:

Je me rappelle qu’au départ un sentiment d’imposteur m’envahissait par le manque d’expérience et toute la nouveauté acquise au fil des mois de cette formation. Pour solidifier mes acquis, j’ai assisté des professeurs qui donnaient la formation pour de nouvelles cohortes de massothérapeutes. J’ai ainsi répété l’expérience 3 fois et je me suis découvert une aptitude pour transmettre mes connaissances. Par la suite, j’ai eu la chance d'enseigner quelques initiation au massage suédois à cette même école. Je sentais que mes bases étaient maintenant solides.


Personnalisation des soins = ma valeur distinctive:

Depuis le commencement de ma pratique, je prends le temps de discuter avec vous avant chaque traitement pour connaître les motivations de votre visite et ainsi personnaliser votre soins. Je notes entre autre, quels produits ont été utiliser, si l’installations de coussins supplémentaires est nécessaire, le niveau d’intensité de la chaleur du matelas chauffant, car se sont tous des détails qui peuvent faire une différence dans votre confort, qui vous permettront un meilleur lâcher-prise et l’appréciation de votre massage. Les muscles ou les zones à retravailler sont aussi inscrits pour permettre une continuité d’un soin à l’autre et ainsi, pouvoir observer l’évolution de votre condition.


Mes soins de massothérapie préférés:

Mes coups de cœur sont pour les massages qui combinent un travail thérapeutique et un volet détente suivi de très près, voire égalité, par les massages thérapeutiques spécifiques (suédois ou tissus profonds). Les massages femmes enceintes ont une place spéciale par les souvenirs qu’ils me rappellent et la volonté qu’ils animent de soulager des inconforts ressentis aux différents stades de la grossesse. Par temps froid, j’aime faire découvrir le massage aux pierres chaudes, particulièrement avec notre soin du moment ponctuel Le Foresta.


Mes motivations:

Pouvoir observer, ressentir les muscles et découvrir comment ils peuvent réagir facent aux manœuvres reçues me fascine et parfois me challenge. Ceux qui me challengent anime parfois des doutes, mais surtout la motivation à trouver LA bonne façon de les travailler afin d'obtenir les résultats désirés.


Quelle satisfaction lorsque j’arrive à y parvenir et que vous le ressentez vous aussi. Votre bien-être reste ma priorité, c’est l’arrière pensée présente tout au long de votre soin. Si je sens qu'une collaboration avec une autre approche serait nécessaire ou bénéfique, je n'ai aucunes difficultés à vous le suggérer. C’est pour cela que j’ai décidé de joindre l’équipe du Centre Rozo en 2015, les possibilités de partager et d’élargir l’optimisation des résultats avec l’aide des acupuncteures et/ou des ostéopathes présents sur place.


L’avenir:

Encore aujourd’hui, je suis motivée et allumée par cette belle profession que je compte pratiquer longtemps. Au fil des ans, j’ai ajouté des compétences avec diverses formations et j’ai encore le désir d’apprendre pour optimiser mes soins et vous en faire bénéficier. Dans les prochaines années, j’aimerais ajouter à mes connaissance: le drainage lymphatique, les ventouses, le massage deep flow, le massage thaïlandais à l’huile... pour ne nommer que ceux-là! Je reste à l’affût des nouveautés offertes dans les écoles des environs. Je vous invite à continuer à me suivre pour voir comment je continuerai à évoluer à travers ces apprentissages et comment mes soins en seront bonifiés.



Au plaisir de vous retrouver sur ma table!


Marie-Joëlle Roy

Article du moment