Santé globale : Gagner en souplesse premiers pas


Les derniers mois, on nous a demandés de faire preuve de beaucoup de souplesse et notre capacité d’adaptation a été fortement sollicité. Cela m’a inspiré, vous écrire sur la souplesse musculaire et articulaire ainsi que son importance.


Pourquoi la flexibilité est importante ?


La souplesse musculaire et articulaire correspond à la facilité à accomplir des mouvements corporels avec la plus grande amplitude possible.

C’est un facteur important de la forme physique, car elle permet de :

  • Réduire le risque de blessures et courbatures;

  • Augmenter la performance sportive pas nécessairement pour les grands sportifs, mais plutôt car les muscles n’ont pas à compenser dans les mouvements et une meilleure utilisation de l’élan et la gravité, on gagne en stabilité, vitesse et puissance;

  • Conserver une bonne mobilité et éviter les compensations;

  • Conserver une meilleure santé articulaire et ralentir le processus de vieillissement;

  • Améliorer sa posture et réduire les douleurs liées à une mauvaise posture.


Comment augmenter sa flexibilité ?


Progressivement et avec préparation

S’échauffer avant de débuter pour éviter les déchirures et les blessures;


Lenteur et contrôle

S’étirer en maintenant chaque position durant 30 sec à 1 minute au minimum. On évite donc les mouvements de type rapide visant par exemple à y aller rapidement avec un élan pour toujours ses orteils. L’idée est de laisser le temps aux fibres musculaires de s’étirer, s’assouplir et de se réaligner.

En y allant trop rapidement, on augmente plutôt le sang dans les muscles (donc on amène un échauffement) au lieu de l’étirement ;


Respirer

C’est avec le souffle fluide que l’on gagne en souplesse. Si votre respiration est saccadée ou bloquée, c’est un signe que l’étirement va trop loin). À l’inspiration, vous ressentirez une légère traction tandis qu’à l’expiration ce sera un relâchement. Graduellement, vous pourrez ainsi aller un peu plus loin à chaque expiration;


Sans douleur

Ce point ci est très important, vous aller sentir un étirement en travaillant avec votre respiration. Toutefois, le but n’est pas de se blesser. À noter qu’un étirement trop brusque risque de causé des déchirures et des spasmes musculaires. Vous obtiendrez donc l’effet inverse;


Constance et bienveillance

Pour réellement gagner en souplesse l’idéal est de vous étirer chaque jour, sinon le minimum serait de deux fois par semaine. Certaines journées, nous sommes « plus raide ». Il est donc important de respecter nos limites du jour.



Facteurs impactant notre souplesse


Variations hormonales féminine

Saviez-vous que pour les femmes, notre cycle hormonal a un impact sur notre souplesse ? Durant la période lutéale (prémenstruelle et menstruelle) l’augmentation de la progestérone entraîne une meilleure oxygénation cellulaire et une plus grande souplesse. À l’inverse, le manque d’activité physique combiné à une mauvaise alimentation peut entraîner un déséquilibre hormonal, puisque l’œstrogène sera stocké dans notre organisme notamment au niveau des tissus adipeux et un excès l’œstrogène perturbe la production de progestérone entrainant par la même occasion des troubles féminins.



Le stress

Le stress entraine plusieurs réactions physiologiques dont des changements posturaux. Nous pourrions l’imager ainsi posture sur ses gardes prêts à fuir ou attaquer. La mâchoire serrée, le corps crispé, les épaules soulevés souvent le haut du corps est tendu.


Si vous vous sentez pris dans votre posture, la massothérapie (massage suédois, tissus profonds ou kinésithérapie) et l’acupuncture peuvent vous aider.


Si vous désirez davantage un effet combinant détente et dénouer les tensions le massage suédois et l’acupuncture sont vos 2 meilleures options.

L’alimentation

L’alimentation étant un des piliers de notre santé globale. Ce que nous mangeons a une grande incidence également sur notre corps. Une déficience en magnésium, en acides gras essentiels, en collagène et/ou en vitamine C (nous en avons besoin pour métaboliser le collagène) auront un impact sur vos muscles et les articulations.



Et si nous donnions plus d’espace à notre corps et notre esprit?


Pourquoi pas profiter d’un moment pour vous assouplir corps et esprit en même temps ? Une routine douceur avec une musique douce, des vêtements confortables, prendre le temps les yeux fermés pour ralentir et prendre quelques respirations pour se détendre et faire le vide dans notre esprit.


Si vous avez besoin d’être accompagner pour la gestion du stress et au niveau alimentaire, une rencontre avec votre naturopathe vous permettra de progresser plus aisément dans cette démarche via de rééquilibre et des solutions naturelles.








Naturopathe








Sources :

https://www.passeportsante.net/fr/forme/sport/Fiche.aspx?doc=comment-gagner-souplesse

https://www.aihus.fr/medecine-generale/manque-de-progesterone-naturelle/

https://www.indexsante.ca/chroniques/312/les-etirements-des-exercices-a-ne-pas-negliger.php

Bob ANDERSON, « Stretching », Solar, 2014, 219p.

Article du moment
Publications récentes