top of page

Comment notre travail peut être la source de nos tensions ?

Comme masso-kinésithérapeute, je ne vous cacherai pas que vous êtes nombreux à venir me voir pour des douleurs récurrentes souvent occasionné par votre posture au travail. Cela m'a donné envie d'aborder le sujet ici.


Avez-vous pensé que votre métier peut être la cause de vos douleurs ? On a beau avoir une position ergonomique au travail, il arrive également que l'on soit tellement concentré qu’on ne réalise pas que notre posture n’est pas bonne, encore plus si l'on garde cette positon longtemps. On pense souvent au travail de bureau, mais tout les métiers impliquent différentes postures pouvant créer un déséquilibre postural et créant des tensions musculaires.


J'ai choisi ici de vous présenter une étude de cas avec une technicienne en pose d'ongles, je vous invite à faire les même étapes en pensant à votre métier. Par la suite, il vous sera plus facile de penser à instaurer une routine d'étirement et/ou de renforcement ainsi que de faire quelques ajustement en prévention des douleurs musculaires.



Auto-évalueation de votre posture de travail

Si vous aimeriez voir si votre travail vous affect, vous pouvez vous autoévaluer. Prenez le temps de vous prendre en vidéo ou photo pendant que vous travaillez ou peut-être demander à quelqu'un de vous filmer.


Cela vous permettra de vraiment voir votre posture au travail.


Parce que l'on pense souvent à adapter sa routine d'entrainement, mais il est assez fréquent d'oublier de l'adapter en fonction de nos activités professionnelles.

Étude de cas: Technicienne en pose d'ongles


Par exemple, examinons une technicienne en ongles au travail. En observant sa posture, nous pouvons voir qu'elle a tendance à se pencher vers l'avant, la tête avancée pour mieux voir et les bras surélevées. De plus, elle est assise pendant


des heures. Tout cela peu causer plusieurs douleurs et déséquilibres dans sa posture.




Problématiques autour de la posture assise et penché vers l'avant

1. Mal de dos

Quand nous sommes penchés vers l'avant sans arrêt, nos muscles dans le dos peuvent être trop allongés et peuvent causer la sensation de brulements dans le dos. Pour compenser, le notre organisme en prévention et dans le but de protégés des muscles surutilisés va prévenir que les muscles soient encore plus allongés va créer des tensions musculaires. Cela fait en sorte que nous utiliserons d'autres muscles qui n’ont pas de tensions. Avec le temps les tensions s'accumulent.



Astuce: prendre des pauses en se levant chaque heure environ et faire des étirements du dos le matin et le soir


2. Abdominaux affaiblis et troubles digestifs


À l'inverse, la posture assise et penché vers l'avant fait rétrécir certains muscles situés au devant de notre corps. Cela occasionne des difficultés à rester droite lorsque nous sommes debout. La compression au niveau de l'abdomen réduit le mouvement respiratoire et peut rendre la digestion plus difficile sans nécessairement causer un trouble digestif, cela est un élément à considérer lorsqu'il y en a un déjà présent (constipation, ballonnements et reflux) puisqu'il pourrait en être accentué.


Ajoutons à cela, si la personne croise souvent les jambes (encore plus si c'est toujours de la même manière), cela peut avoir un impact au niveau de l'alignement du bassin.


Quel est votre métier ? Êtes-vous souvent dans une posture assises et penchée vers l'avant ? Hygiéniste dentaire, esthéticienne, travail de bureau etc...

Astuce: renforcer la ceinture abdominale en faisant la planche ou des abdominaux.


3. Maux de tête

La tête avancée peut créer des mots de tête. La tête vers l’avant peut faire forcer certain muscle qui normalement ne sont pas supposés être utilisés sans arrêt et cela peut créer des restrictions dans les mouvements. Rajoutons à cela le temps passer sur nos cellulaires.


Astuces: Posture du serpent en yoga en guise de contre-posture


4.Fatigue des bras et engourdissements des mains

Les bras surélevés à long terme peuvent donner des crampes, des engourdissement et peuvent créer des faiblesses dans les mains.




Vision plus long terme

Si la technicienne en ongles prend pas le temps de se faire traiter, tranquillement les douleurs musculaires vont empirer et pourraient mener à des nouvelles tensions, des tendinites, capsulites, autres blessures et potentiellement devoir mettre le travail sur pause.


Et les autres métiers ?


Tous les métiers comportent leurs problématiques plus fréquentes voici quelques exemples:


Les policiers avec leur ceinture pesante peuvent mener à un côté du corps qui travaille plus que l’autre et déséquilibrer les hanches.


Les coiffeuses qui ont toujours les bras surélevés et qui font des mouvements répétitifs. Cela peut causer des tendinites et capsulites.


Les mécaniciens qui travaillent constamment avec leurs mains et des outils lourds peuvent avoir des problèmes de tunnels carpiens.


Pourquoi une masso-kinésithérapeute?

En allant voir une masso-kinésithérapeute, on peut prendre le temps d’examiner les tensions et débalancements, faire des tests physique, défaire les tensions, aider à activer les muscles faibles et donner quelques exercices et étirements pour aider au rétablissement et maintenance d’une bonne posture. Parce que oui votre implication dans le processus fait vraiment une différence


À quelle fréquence devrions-nous nous faire masser pour des douleurs reliés à notre posture de travail ?



Dépendant de l’intensité du problème, du nombre d'heures de travail, du niveau de stress et des autres activités, vous pourriez prévoir pour un bon rétablissement peut prendre jusqu’à trois rendez-vous, parfois plus surtout si vous avez des douleurs depuis plusieurs années.


Par la suite, pour maintenir de bon résultat, il est recommander de se faire masser à chaque mois idéalement sinon au changement de saison.



Lors de notre prochaine rencontre, n'héstez pas à me parler de votre posture au travail et pourquoi pas à me partager vos photos d'auto-évaluation.





Roxanne Rioux

Masso-kinésithérapeute








Comments


Article du moment
Publications récentes
Recherche par mot clé
Suivez-nous sur
  • Facebook Classic
  • Google Classic
bottom of page